Archives de Tag: shopping

SOS Bons Plans

Comme si ce n’était pas déjà assez dur d’être stagiaire, c’est encore plus dur de voir ses amis tout le temps dehors en train de faire la fête avec de nouveaux trucs hors de prix. Moi aussi j’adore la mode et je passe des heures rue Paradis à fantasmer sur des chaussures que je pourrai un jour m’offrir lorsque j’aurai un contrat digne de ce nom. En attendant, je me débrouille comme je peux en ayant l’air IN alors que je n’ai pas un rond. En fait tout est une question d’astuces et de bons plans. Pour les amoureux de fripes et de vintage foncez jusqu’à la fin de la semaine chez Rita Citoyenne qui organise une grande braderie. Entre les fringues super, le local original et notre Rita des plus sympa, vous êtes sûrs de passer un bon moment et de dénicher des pièces de toute beauté. 

La semaine est assez chargée pour les lecteurs du Sud. La célèbre blogueuse The little world of fashion organise vendredi soir son célèbre « Catch my dressing« . Le concept est simple : des tapas, des cocktails et des fringues ! Ça serait bête de rater ça, surtout quand ça se passe à Aix.

Après je vous conseille les vide-greniers (par contre faut être matinal, chose que je ne suis pas). Oui, si vous êtes du style à vous lever sur les coups de 10h le dimanche comme c’est mon cas, abandonnez. Par contre si le réveil n’est pas un problème, les vides-grenier sont une mine d’or pour les fouineuses en herbe. Une de mes meilleures amies trouve toujours des tas de choses super pour pas un sou. 

Les adresses à noter sur un joli calepin

 Grande Braderie chez Rita Citoyenne jusqu’au 20 octobre. Du mercredi au vendredi de 14h à 19h et le samedi de 14h à 20h au 1 rue Samatan 13007 Marseille

 Catch My Dressing – The party. Vendredi 19 octobre au restaurant Augusto, cours Sextius, Aix en Provence, à partir de 19h.

8 Commentaires

Classé dans Bon Plan

Sois patiente et tais-toi !

Ce qui est bien avec mes différents stages, c’est que j’ai appris à devenir patiente voire TRÈS patiente. Tel un passage obligé, j’ai passé des heures et des heures à attendre. Je m’explique : lors de mon tout premier stage, j’ai vécu une sorte de bizutage qui en réalité n’en n’était pas un. Étant novice à l’époque, tous mes articles devaient être validés par le rédac chef chaque soir avant d’être publiés. Dit comme ça, rien d’inquiétant. Sauf que, ce que je n’avais pas prévu c’est que le rédac chef en question partirait des soirées entières faire du shopping, chez le coiffeur ou encore à des apéros. Et non, il n’y a pas que dans Ugly Betty que ça arrive (désolé, j’ai trouvé que ça comme référence et je précise que je suis plus mignonne que Betty). Pour cette première expérience au sein de la presse quotidienne régionale, j’ai eu droit au cliché du Gay par excellence (je n’ai rien contre les gays, au contraire, normalement je les adore), mais là, j’avoue que j’ai saturé.

 

Autre cas de patience aiguë : les reportages types « Remise de diplômes », en gros t’attends trois heures pour faire une photo et recueillir, deux-trois témoignages d’étudiants et parents émus. SUPER. Et le summum du summum, c’est que je ne peux même pas profiter de l’apéro de fin de soirée offert, car je suis à la bourre pour rendre mon papier.

Ce genre de situation fait partie de mon quotidien, entre les vernissages, inaugurations, conférences… Je sais désormais, que mon calepin possède plus 3800 petits carreaux.

2 Commentaires

Classé dans Ras le bol, Uncategorized