Archives de Catégorie: Stagiaire Modèle

Le come-back

Alerte info : on vient de localiser Prends moi pour une bille

No stress, après une petite absence me voilà de RETOUR ! Ces derniers mois ont été assez chargés : mission commando sur le toit du Sofitel, entrainement de haut niveau de lancé de portable, immersion à bord de l’hélico des pompiers… ce n’est pas tous les jours évident d’être journaliste.

En plus de ça, je travaillais dans une agence au bord de l’eau alors j’ai dû donner de ma personne, histoire de rendre les pages du journal un peu plus fun pour l’été en testant toutes sortes de choses… Paddle, parapente… bon ok, je suis grillée. C’était super mais ça a crée quelques tensions au sein de l’équipe, notamment auprès des stagiaires légèrement jaloux (et les mecs, c’est pas comme si moi aussi, j’avais passé des mois entiers à couvrir des foires à la noix et autres concours de pétanques).

Le stagiaire d'été (ou pas)

Comme vous l’avez sans doute compris, la case stage est bel et bien finie pour moi (mazel tov) et qui dit contrat dit forcément s’occuper des stagiaires. Voilà comment je me suis retrouvée à être la boss d’étudiants (soit dit en passant plus âgés que moi) alors que j’étais encore à leur place l’été dernier. Un régal ! Non en fait quelle galère car je pense être la fille la moins pédagogue de la Terre. J’espère qu’ils ne créeront pas un blog à mon effigie, ça serait vraiment la loose…

1 commentaire

Classé dans Stagiaire Modèle, Uncategorized

Apprentie Chômeuse

Passez par la case fin de contrat et ne touchez pas votre chômage. Ça résume assez-bien mon rendez-vous désastreux chez mon ennemi Pole. Tout a démarré, il y a une semaine lorsque j’appelle le maudit répondeur pour obtenir un « date ». Après 20 minutes d’attente et un questionnaire à rallonge d’une aimable conseillère, la sentence tombe : rendez-vous vendredi à 8h30. Et sinon, elle a compris le sens du mot chômage ? Le jeudi soir, il y a les afterworks, meuf. Afterquoi ? Ah oui, c’est vrai, t’as arrêté l’école en seconde et tu me parles comme une dégénérée avec mon bac + 10.

pole emploi

Le vendredi matin arrive, je me remets à peine de ma soirée. Qu’importe, je suis bien décidée à empocher le précieux sésame, c’était sans compter sur la fourberie de Pole.

Ça commence bien, convoquée à 8h30, il m’était demandé sur le courrier de me présenter un quart d’heure avant le rendez-vous. Problème, le personnel n’est arrivé qu’à 8h35. La ponctualité ne doit pas faire partie des qualités requises pour intégrer leur service, tout comme l’amabilité, la rapidité et la présence d’esprit. Je reprends, 8h35, le rideau s’ouvre et là on se croirait le premier jour des soldes. Une sorte de cagole en mini short et talon de 12 cm (j’habite toujours dans le Sud), me double sans que j’ai le temps de comprendre ce qu’il m’arrive.

8h50, on m’appelle enfin. Mon soulagement aura été de courte durée. Après 10 minutes d’entretien, Polette m’explique par A+B que j’ai fait 200 heures de plus que ce qu’il faut pour toucher le chômage mais que comme j’ai quitté un CDI inintéressant pour prendre un CDD de journaliste archi passionnant, il me manque 70 heures. Euh… je ne suis pas douée en maths mais faut pas pousser, tu ne sais pas compter. Après un long monologue-débat, je comprends qu’il n’y a rien à faire. Je viens tout simplement de me faire enfler !

Commence, ensuite, l’entretien pour m’aider à trouver un emploi. Comment te dire que tes conseils à deux balles et tes recherches ne me servent strictement à rien. Dix-huit prises de tête plus tard et une offre d’emploi dans la Creuse, Polette décide de mettre fin à notre tête à tête suite à ma mauvaise attitude. Retour à la case départ avec mon dossier incomplet sur les bras.

12 Commentaires

Classé dans Ras le bol, Stagiaire Modèle

Merci Papa Noël

Cher Papa Noël, j’ai été très sage cette année. Je sais que je suis un peu vieille pour t’écrire mais cette lettre n’est pas une lettre classique. Je t’écris non pas pour faire ma liste mais pour te remercier.

Merci pour ce petit CDD avant l’heure ! Il fut un temps où j’étais quelque peu superficielle et désirais à tout prix, un sac ou une paire de talons. Cette période est révolue. Pour ce Noël 2012, tu m’as apporté le plus beau des cadeaux : un contrat pour les fêtes et je t’en suis très reconnaissante. Après des années de stages, rien qu’un CDD me remplie de joie pour des mois.

Je vous laisse, qu’avec ce nouveau boulot, je n’ai plus le temps de rien et je suis grave à la bourre pour faire mes cadeaux. Lundi 24 décembre, 14h40, je suis large… ou pas.

À très vite et j’oubliais : Bonnes Fêtes et empiffrez-vous bien ! On a qu’une vie, pas grave si vous ne rentrez plus dans votre dernier jeans (les chèques de mamie sont faits pour se racheter de nouveaux habits aux soldes).

PS : Vous aimez ma robe sapin ?

en cadeau de noel, un bon stage

2 Commentaires

Classé dans Bling Bling, Stagiaire Modèle

La parole est à vous !

Chers Lecteurs, Amis, Stagiaires en tous genres et autres profils improbables qui visitent chaque jour mon blog, l’heure est grave ! Depuis le mois de mai, vous vous coltinez le récit de mes aventures plus ou moins intéressantes mais que serait le blog sans vous ? Petit quart d’heure émotion (je ne suis pas souvent gentille alors faut en profiter).

Bref tout ça pour dire que sans vous et les magnifiques illustrations de mon dessinateur, mes potes journalistes et mes amis (je m’entraîne pour les Césars, car oui, dans dix ans, il y aura une adaptation cinématographique du quotidien de la Bille), le site n’existerait pas.

Je m’excuse d’avance pour la qualité de cette illustration mais l’ordinateur de mon dessinateur nous a tristement quitté ce week-end. RIP.

 

Un blog est censé être participatif (oui je me suis un peu rencardée sur la question), c’est pourquoi, j’ai décidé de vous offrir la possibilité d’y contribuer. Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de me raconter vos meilleures anecdotes de stage (via commentaires, ou messages privés, qui je vous le promets resteront anonymes).

Au fil des mois et de mes soirées hautes en couleurs, je peux vous dire que j’en ai rencontré du STAGIAIRE avec des histoires plus folles les unes que les autres.

Bon allez, pour une fois je me tais et vous laisse la parole !

Ps : Mon adresse mail, pour ceux qui souhaiteraient me raconter leur life c’est : prendsmoipourunebille@gmail.com (super original). Je ferai ensuite dans les semaines à venir, un condensé des meilleurs souvenirs.

16 Commentaires

Classé dans Stagiaire Modèle

Même pas peur

Pour le commun des mortels (surtout les américains), Halloween c’est :

  • des citrouilles à gogo
  • des déguisements plus ou moins effrayants et plus ou moins réussis
  • des maux de ventre atroces suite à la surdose de bonbons ingurgités
  • des soirées en mode « film d’horreur »

Pour les journalistes, Halloween est une idée de sujet comme une autre. Forcément, faut trouver des angles originaux pour aborder la chose. En grande enfant que je suis, je me suis, donc, tout bonnement portée volontaire pour m’occuper de l’article Halloween. Seul hic, j’étais loin de m’imaginer ce qui m’attendait…

Allées interminables, chapelles fleuries, chemins rocailleux, seul le bruit des feuilles mortes emportées par le vent résonne dans ce lieu chargé d’histoires… Gloups, je passe mon après-midi dans un cimetière. Moi qui pensais participer à un atelier de cupcakes originaux ou à un cours de maquillage horrible et bien pas du tout ! L’expérience est plus qu’atypique et la guide loin d’être rassurante : « Restez en groupe, ne me perdez pas de vue« . Don’t worry miss, je prends des notes et je rentre direct à la rédac’.

Une fois rentrée au bureau quelque peu effrayée, on m’annonce que je dois me rendre à une soirée sur le thème des « Zombies ». Rappelez moi à l’avenir de ne plus être volontaire pour le 31 octobre.

2 Commentaires

Classé dans Bling Bling, Stagiaire Modèle