Archives de Catégorie: Bon Plan

Abracadabra, je veux un contrat !

Aujourd’hui je vais vous donner ma recette magique pour obtenir à coup sûr (bon ok il y a toujours une part de risque) un…. CONTRAT. Vous avez bien lu, un contrat ! J’ai enfin trouvé la solution après des mois et des mois de galère. Attention roulement de tambour. Pam Pam Pam, allez, j’arrête de vous torturer. Et bien, tout réside dans l’achat d’un billet de train (ça marche aussi pour l’avion).

Finalement à quoi bon s’embêter à envoyer des tonnes de cv, passer 10 000 entretiens foireux lorsque le simple fait d’acheter un billet suffit. Je compte d’ailleurs déposer ma théorie très prochainement après il faut juste que je vérifie qu’elle fonctionne sur les autres et pas que sur moi.

Tout a démarré il y a quelques mois, déjà, lorsque j’avais prévu d’aller passer quelques jours chez une copine à Montréal. Le téléphone sonne et je suis convoquée à un entretien. J’annule le voyage pour assister au rendez-vous en question. Je n’ai pas le poste. Un mois plus tard, je dois aller à Paris et rebelote… même pas un jour après avoir acheté mon billet, je reçois un coup de fil pour un nouveau boulot. Je décale mon voyage à Paris et j’obtiens le poste. Les aléas de la vie feront qu’un autre employeur (en l’occurrence un journal) me contactera peu de temps après. Je démissionne pour bosser au journal et là encore tout confirme ma théorie. Mon cdd touchant à sa fin, je prends une nouvelle fois, un billet pour Paris et une nouvelle fois, au tout dernier moment, j’apprends que mon contrat est prolongé. C’est dans ces moments là que je me dis que j’aurais dû y penser plus tôt (le seul problème c’est qu’avant, je n’avais pas une thune pour acheter ce fameux billet).

Et comme l’histoire du billet est une histoire sans fin… J’ai tenté le coup il y a peu de temps de m’offrir quelques jours de détente à Milan. Bingo ! Un jour après être arrivée, alors que je sirotais un mojito, le téléphone a sonné pour un nouveau contrat. Après çà, si mes potes continuent à me prendre pour une tarée, c’est qu’ils n’ont vraiment rien compris ! Je vous laisse tenter l’expérience, vous me direz si ça marche aussi pour vous (prévoir quand même l’assurance annulation…)

Et si j’achetais un billet pour l’Australie ?

9 Commentaires

Classé dans Bon Plan

Mauvaise Année !

Premier réveillon au journal en mode solo en train de trinquer avec mon ordi et mes pages. Elle est pas belle la vie ? Certains penseront que c’est la loose mais moi je suis plutôt contente car ça signifie que j’ai un boulot…et qu’on se le dise, faut arrêter de faire tout un plat du 31 décembre. Chaque année c’est la même rengaine, on veut faire un truc exceptionnel alors qu’au final c’est une soirée comme les autres (et c’est pas comme si je ne faisais jamais la fête). Pour ceux qui n’auraient pas saisi le message, je fais partie de cette tranche de la population qui est contre ce genre de fête que l’on célèbre parce que l’on est obligé. J’organise d’ailleurs, pour ceux que ça intéressent, une contre-soirée Saint-Valentin.

Jour de l'an à la rédac

Mauvaise année les amis !

« Bonne année, bonne santé ! » Qui dit premier de l’an, dit forcement meilleurs voeux. Car oui, des voeux ne sont jamais mauvais, enfin c’est ce qu’on croit. S’en suit, ensuite, sms, coups de fil et autres baratins et ce, durant tous le mois de janvier, et des tonnes de vœux de mairies et autres associations à couvrir pour le journal.

Il y en a ras le bol des voeux. Pour cette nouvelle année, le mot d’ordre sera : LUCIDITÉ. Non 2013 ne sera pas magique. Des gens vont mourir, le marché de l’emploi sera toujours autant catastrophique et les glaciers vont continuer de fondre contrairement aux dires de nos chers et tendres politiciens. Santé, prospérité, bonheur, amour. Sur 100 textos reçus, 89 disent la même chose. Heureusement que la fonction envoie multiple existe sinon certains y passeraient toute leur soirée. Allez, je vous souhaite de ne pas passer une trop mauvaise année et surtout beaucoup de courage..

10 Commentaires

Classé dans Bon Plan, Ras le bol

La recherche Internet

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de mon ami Google. Je le connais depuis pas mal d’années maintenant, il est cool mais il a tendance à se la raconter un peu :

– « Demande-moi ce que tu veux et je te donnerai la réponse. »

– « D’accord. Comment s’appelait mon amoureux en troisième année de Maternelle ? »

Hey, hey, tu fais moins le malin, tout à coup ! S’il est connu pour sa rapidité, son contenu est à prendre avec des pincettes. En tant que fille, littéraire et vieux jeu (je cumule les tares), je pense que rien ne vaut une bonne grosse encyclopédie bien poussiéreuse (en réalité, je fais genre car je suis allergique aux acariens, c’est pour le style, un peu comme la machine à écrire, bref je m’égare). Tout ça pour en venir au fait qu’une grande partie d’entre vous, tombe sur mon blog via ce moteur de recherches et grâce à la magie d’Internet, je peux voir ce que vous tapez à la virgule près, pour atterrir sur Prendsmoipourunebille.com.

Un jour par curiosité, j’ai décidé de regarder dans les stats, les critères de recherches. Et là, ça a été le CHOC. Moi qui m’attendais à trouver des : stagiaire, blog, ennui, sympathiser avec le patron et autres requêtes classiques, je suis tombée des nues (pour mon plus grand plaisir).

Mon dessinateur n'a toujours pas d'ordi. Je m'excuse pour la gêne occasionnée et les illustrations plus ou moins douteuses.

Mon dessinateur n’a toujours pas d’ordi. Je m’excuse pour la gêne occasionnée et les illustrations plus ou moins douteuses.

Petite liste des meilleures recherches :

  1. Stagiaire sexy : C’est l’association de mots qui revient le plus souvent. Faudra m’expliquer comment en tapant ça, vous tombez sur mon blog car j’ai tenté l’expérience et même à la quinzième page, je ne trouve toujours pas de prendsmoipourunebille mais plutôt des tonnes de vidéos d’un certain genre. Une chose est sûre, pour ceux qui ont la chance de se retrouver sur mon site, le résultat doit être plus que décevant.
  2. Je suis en stage demain comment me remonter le moral ? : Je tiens juste à dire que je suis journaliste et pas psychologue, si ça ne va pas dans ta vie, consulte ! Mon blog n’a pas de but thérapeutique.
  3. Stagiaire + Ukraine : Je n’ai pas encore ouvert d’agence matrimoniale, retente ta chance, une autre fois.
  4. Employé amoureux de la stagiaire : C’est un classique mon gars, il faut arrêter de fantasmer sur chaque nouvelle stagiaire.
  5. Poubelle barrée : Alors là, je ne comprends pas du tout et le pire c’est que cette recherche revient de manière régulière…
  6. Prends-moi les fesses gay : Je tiens à rappeler que mon blog s’adresse à un public certes large mais que des plus jeunes, aussi, le consultent au quotidien. Il vaudrait mieux éviter ce genre de recherches à l’avenir. Merci.
  7. Ras le bol mon mari ne paie rien, il passe sa vie avec ses copains : Qui que tu sois, j’en suis désolée pour toi mais je ne comprends pas bien en quoi mon blog pourrait t’aider. Contacte Confessions Intimes, ils seront plus à même de te conseiller.

Je me moque mais je tiens quand même à remercier toutes ces personnes bizarres pour leurs visites.

19 Commentaires

Classé dans Bon Plan

Paris

Métro, boulot apéro, dodo. Trois mots pour résumer mon séjour parisien. Ok, on ne résume pas huit jours en trois mots mais ça faisait une bonne phrase d’accroche (vous l’avez sans doute oublié mais avant d’être stagiaire, j’étais journaliste et je le suis toujours).

Ô Paris, lieu chargé d’histoire, capitale de la mode et repère de journalistes…

Lorsque je rencontre une nouvelle personne et dévoile ma profession, la même question revient sans cesse : « Pourquoi tu ne t’installes pas à Paris ? » Je t’en pose des questions, je ne te demande pas, moi, pourquoi t’as choisi d’être esthéticienne et de faire chier tous les passants qui t’entourent. Je vous jure, il faut toujours que les gens mettent leur grain de sel. Alors oui c’est vrai qu’il y a un grand nombre, voire même, un très grand nombre de journaux à Paname. Mais voila qui dit beaucoup de titres, dit forcément plus de concurrence. Je vous mentirais, si je ne vous avouais pas qu’il est vrai que j’ai parfois hésité à tout quitter pour y tenter ma chance. Seulement, les choses ne sont pas si simples : une grande partie de mes anciens camarades de classe sont aujourd’hui installés à Paris et le bilan est plus que mitigé. Finalement, ce ne sont pas ceux qu’on aurait cru qui ont le mieux réussi

La vie est faite de hasards et de chance, il ne suffit pas d’être bon dans ce qu’on fait pour décrocher un contrat digne de ce nom, il faut aussi être là au bon moment, ce facteur chance dont on rêve tous…

Si Paris fait rêver, j’y ai renoncé depuis un petit moment. A moins qu’on me propose une offre en or, je ne quitterai pour rien au monde ma vie paisible à Aix en Provence pour un minuscule studio hors de prix dans un quartier pourri de la capitale et des piges plus qu’aléatoires.

Mise au point faite, tout ça pour vous dire que Paris c’est tout de même méga archi super cool :

– Le Sud c’est bien mais les meilleures expos et spectacles se trouvent bien évidemment à Paris.

– En tant que journaliste ou stagiaire, on arrive toujours à s’incruster dans des soirées de malade.

– Il y a toujours quelque chose ou quelqu’un à voir.

A très bientôt…

14 Commentaires

Classé dans Bling Bling, Bon Plan, Ras le bol

SOS Bons Plans

Comme si ce n’était pas déjà assez dur d’être stagiaire, c’est encore plus dur de voir ses amis tout le temps dehors en train de faire la fête avec de nouveaux trucs hors de prix. Moi aussi j’adore la mode et je passe des heures rue Paradis à fantasmer sur des chaussures que je pourrai un jour m’offrir lorsque j’aurai un contrat digne de ce nom. En attendant, je me débrouille comme je peux en ayant l’air IN alors que je n’ai pas un rond. En fait tout est une question d’astuces et de bons plans. Pour les amoureux de fripes et de vintage foncez jusqu’à la fin de la semaine chez Rita Citoyenne qui organise une grande braderie. Entre les fringues super, le local original et notre Rita des plus sympa, vous êtes sûrs de passer un bon moment et de dénicher des pièces de toute beauté. 

La semaine est assez chargée pour les lecteurs du Sud. La célèbre blogueuse The little world of fashion organise vendredi soir son célèbre « Catch my dressing« . Le concept est simple : des tapas, des cocktails et des fringues ! Ça serait bête de rater ça, surtout quand ça se passe à Aix.

Après je vous conseille les vide-greniers (par contre faut être matinal, chose que je ne suis pas). Oui, si vous êtes du style à vous lever sur les coups de 10h le dimanche comme c’est mon cas, abandonnez. Par contre si le réveil n’est pas un problème, les vides-grenier sont une mine d’or pour les fouineuses en herbe. Une de mes meilleures amies trouve toujours des tas de choses super pour pas un sou. 

Les adresses à noter sur un joli calepin

 Grande Braderie chez Rita Citoyenne jusqu’au 20 octobre. Du mercredi au vendredi de 14h à 19h et le samedi de 14h à 20h au 1 rue Samatan 13007 Marseille

 Catch My Dressing – The party. Vendredi 19 octobre au restaurant Augusto, cours Sextius, Aix en Provence, à partir de 19h.

8 Commentaires

Classé dans Bon Plan