Être en stage c’est un peu comme être inscrit sur Meetic

Qui dit stage dit forcément…rencontres ! Et pas n’importe quelles rencontres.

Je veux bien sûr parler du coup de foudre. On est toutes et tous passés par là au moins une fois dans sa vie de stagiaire.

Et oui, il n’y a pas que dans les films que ça arrive même si la réalité est quelque peu différente…

Après Jeanne et Serge coup de foudre au match de Volley ball, c’est coup de foudre au boulot.

  • Cas n°1 – Le Boss sexy. C’est LE bogoss par excellence, celui qui fait rêver l’équipe au complet (fille et mec confondus). Physique parfait, look irréprochable et gentillesse incarnée. Ce mec rend fou ! Le retour à la réalité fait mal : des petites stagiaires mignonnes, il en voit défiler des dizaines tous les mois, alors va falloir déborder d’inventivité et sortir ses atouts « charme » pour au moins espérer un café devant la machine.
  • Cas n°2 – Le blaireau. Dès la première seconde où tu l’as croisé, tu as su que, lui, ce serait un boulet. C’est le mec un peu lourdeau, super moche, qui drague toutes les nouvelles stagiaires et bien sûr, tu n’échappes pas à la règle. Entre les déclarations mielleuses, les vannes franchement pas drôles et les bouquets de violettes sur ton bureau, c’est juste pas possible.
  • Cas n°3 – Le timide au fort potentiel. C’est celui que tu ne remarques pas au premier abord mais qui au final se révèle plutôt sexy voire même très sexy sous ses airs de premier de la classe. Toujours à l’écoute, il passe des heures à t’écouter parler du boss sexy sans même te le reprocher. S’il n’en a pas marre de t’entendre te plaindre durant des jours, c’est avec lui que tu auras le plus de chance d’aller boire un verre.
  • Cas n°4 – Le stagiaire. Vous vivez tous les deux la même expérience, donc forcément ça rapproche et crée des liens. Tout le temps fourrés ensemble, les journalistes vous répètent à longueur de journée que : « Vous allez trop bien ensemble, que vous formez un très beau couple« . BLABLABLA. Alors dès que vous sortez fumer une clope tous les deux, les pronostics vont bon train !
  • Cas n°5 – Le portier baraqué. Il ne fait pas vraiment partie de l’équipe mais c’est celui qui t’accueille d’un gentil bonjour et d’un au revoir chaque jour. Si au départ, c’est juste UN portier, il va devenir au fil des mois, ton confident, ton meilleur pote, ton amant… Bref c’est le tout en un et il n’est pas journaliste donc tu peux le larguer comme une merde sans crainte pour ta carrière.

Alors je prends lequel ?

2 Commentaires

Classé dans Bon Plan

2 réponses à “Être en stage c’est un peu comme être inscrit sur Meetic

  1. « et il n’est pas journaliste donc tu peux le larguer comme une merde sans crainte pour ta carrière. » J’aime beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s